La mise en place d’un implant dentaire dure en général entre 40 et 60 minutes seulement.

La procédure se fait de manière totalement indolore sous anesthésie locale.

Lorsque la zone est bien endormie, le chirurgien procède à une petite incision le long de la gencive pour exposer l’os et après préparation du site avec des instruments spéciaux, insère délicatement l’implant et laisse l’os cicatriser sans contraintes pendant 8 à 12 semaines environ.

Pendant cette phase, le sommet de l’implant peut être visible à travers la gencive, recouvert d’une vis de cicatrisation métallique ; selon les cas il pourra être totalement enfoui (non visible), mais dans ce cas une deuxième petite intervention sera nécessaire pour découvrir l’implant et poser la vis de cicatrisation dans un deuxième temps.

Ces différents cas de figure dépendent de chaque situation individuelle et seront discutés avec le chirurgien avant toute intervention.

Habituellement un antibiotique est prescrit pour une durée d’une semaine afin de diminuer fortement les risques d’infection durant la phase de cicatrisation osseuse.

Ce traitement est préventif et devrait être débuté la veille de l’intervention.

Pour plus de confort après la chirurgie, nous recommandons la prise d’un anti-inflammatoire une heure avant l’intervention.

Ces traitements seront toujours discutés de vive voix avec le chirurgien maxillo-facial qui adaptera la prescription médicale au cas par cas selon l’état de santé et les médications de chaque patient.