Les sites implantaires qui ont un petit volume osseux manquant peuvent être préparés par une greffe d’os provenant soit de la machoire du patient lui-même, soit par l’ajout d’os synthétique, habituellement d’origine bovine.

Des greffes osseuse peuvent également être pratiquées à l’intérieur des sinus maxillaires, en soulevant la membrane (sinus lift), lorsque des dents doivent être remplacées au niveau postérieur de la machoire du haut.

 

Des membranes de collagène sont souvent utilisées en addition à la procédure pour améliorer la cicatrisation osseuse ; celles ci sont laissées sous la gencive lors de l’intervention et se résorbent toute seules au cours du temps de cicatrisation. Elle permettent de guider la régénération de l’os nouvellement formé (cela s’appelle la régénération osseuse guidée)