shutterstock_133426880La plupart du temps, n’ayant pas la place de se positionner sur l’arcade dentaire, les dents de sagesse restent emprisonnées dans les mâchoires, sous la gencive ou dans l’os. Quand elle sont partiellement sorties, l’espace entre la dent de sagesse et la gencive permet le développement des bactéries tout autour et provoque à la longue des infections.

 

Ceci conduit à différents problèmes tels que :

  • Douleurs, gonflement et suppuration (on parle alors de péricoronarite)

shutterstock_239341120

  • La pression exercée par la dent de sagesse en éruption sur les autres dents peut les déplacer et déranger leur alignement naturel ou après traitement orthodontique.

  • Des douleurs irradiant dans la mâchoire, dans la nuque ou des céphalées

shutterstock_138872306

  • Des dommages sur les dents adjacentes (caries, atteintes parodontales)

shutterstock_239341126

  • De gros kystes ou pseudo-tumeurs peuvent également se développer et occasionner une perte d’os au niveau de la mâchoire.

shutterstock_239341129

C’est pourquoi on recommande en général d’enlever les dents de sagesse afin d’éviter ce genre de complications. Selon notre expérience, le meilleur moment pour effectuer cette intervention est chez les jeunes gens entre 15-18 ans, lorsque la racine n’est pas encore complètement fermée, ce qui diminue fortement les risques opératoires et assure une guérison rapide et sans complications.